Allemagne-Angleterre 2010

Huitième de finale de la Coupe du Monde 2010

Allemagne-Angleterre : 4-1 (2-1)

 

27 juin 2010. 16h. Free State Stadium, Bloemfontein40150 spectateurs.
Buts : 20e Klose 1-0, 32e Podolski 2-0, 37e Upson 2-1, 67e T. Müller 3-1, 70e T. Müller 4-1.
Arbitre : M. Larrionda.
Avertissements: 47e Friedrich, 82e G. Johnson.

Compositions des équipes :
Allemagne : Neuer – Lahm, Mertesacker, Friedrich, Boateng – Khedira, Schweinsteiger – T. Müller (72e Trochowski, 72e), Özil (83e Kiessling), Podolski – Klose (72e Gómez).
Sélectionneur : J. Löw.

Angleterre : James – G. Johnson (87e Wright-Phillips), Terry, Upson, A. Cole – Milner (64e J. Cole), Lampard, Barry, Gerrard (cap) – Rooney, Defoe (71e Heskey).
Sélectionneur : F. Capello.

Ce huitième de finale entre l’Allemagne et l’Angleterre est l’une des affiches à ce stade de la compétition. L’Allemagne possède une jeune génération dorée (Neuer, Boateng, Khedira, Ozil, Müller) entourée de plusieurs joueurs d’expérience ayant participé au mondial 2006 en Allemagne (Lahm, Podolski, Klose). Les Anglais, quant à eux, attendent un deuxième sacre mondial après celui de 1966. L’Angleterre est privée des services de Beckham et de Rio Ferdinand qui sont forfaits pour ce tournoi en Afrique du Sud.
Le début de match démarre sur un rythme soutenu. Les Allemands font rapidement la différence par l’intermédiaire de Klose (10e) puis Podolski enfonce le clou (32e). La défense anglaises n’a pas bonne mine et l’absence de Rio Ferdinand se fait cruellement ressentir.
Malgré ce retard de deux buts, l’Angleterre n’abdique pas. Upson réduit la marque a la 37ème. Lampard pense égaliser sur une frappe magistrale de 25 mètres qui s’écrase sur la barre transversale et rebondit derrière la ligne. L’arbitre refuse le but à la stupeur générale estimant que le ballon n’avait pas entièrement franchi la ligne. Il s’agit d’une des plus grosses fautes d’arbitrage de ce Mondial, relançant au passage le crédit des partisans de l’arbitrage vidéo.
Les Anglais ne se remettront pas de ce coup du sort. Müller, un des nouveaux joyaux de la Mannschaft, fait parler son talent et marque deux fois en l’espace de 3 minutes (67e et 70e). Les Allemands deviennent par la même occasion un candidat sérieux au titre mondial.

Crédits images : Nicolas Wyss

Leave a comment