Huitièmes de finale
15 mars 2018

Lors de ces huitièmes de finale, les deux principaux chocs opposaient les deux géants Espagnols, le Real Madrid et le FC Barcelone au Paris Saint-Germain et Chelsea. Les Français et les Anglais ont été déclassés par le talent et la maîtrise de leurs adversaires.

Si l'on s'attendait quelque peu à ce que Chelsea ne puisse pas rivaliser au FC Barcelone, le Paris Saint-Germain a littéralement sombré lors du match retour face au Real Madrid.

Les Parisiens ont ainsi démontré par la même occasion que les 400 millions d'euros investis pour Neymar et Mbappé lors du dernier mercato estival ne constituaient pas une garantie pour rivaliser avec l'expérience et le sang froid des hommes de Zinedine Zidane. Les Parisiens ont paru timorés et leurs carences collectives ont éclaté le jour J alors qu'ils étaient pourtant attendus au tournant.

Dans les autres rencontres, la logique a souvent été respectée avec les qualifications aisées de Manchester City, Liverpool et du Bayern Munich face au FC Bâle, au FC Porto et au Besiktas Istanbul.

Les deux formations italiennes, la Juventus Turin et l'AS Roma, ont eu de la difficulté à venir à bout des Anglais de Tottenham Hotspur et des Ukrainiens du Shakhtar Donetsk.

Finalement, la seule grosse surprise a été l'élimination de Manchester United face au Séville FC. Après un match aller en Espagne où les deux équipes n'ont pas marqué le moindre but, les hommes de Mourinho se sont inclinés dans leur antre d'Old Trafford grâce à deux réalisations en fin de match du franco-tunisien Ben Yedder qui aura été le héros de ce match retour.