Van Gaal au chevet de Manchester United
11 septembre 2014

Après la retraite d'Alex Ferguson au terme de la saison 2012-2013, les dirigeants de Manchester United pensaient avoir fait le bon choix en misant sur David Moyes, alors prometteur entraîneur d'Everton.

L'héritage était sans doute trop lourd à porter et les résultats furent largement en-dessous du standing du club d'Old Trafford.

Malgré le transfert de l'Espagnol Mata lors du mercato d'hiver 2013-2014 afin de redresser la barre en championnat, les Mancuniens ne parvinrent jamais à convaincre, terminant à la septième place du championnat et furent éliminés en quart de finale de la Ligue des Champions par le Bayern Munich.

Ce classement en Premier League a eu pour conséquence que Manchester United ne participera pas à la Ligue des Champions lors de la saison 2014-2015, une première depuis 19 ans. Ces résultats catastrophiques engendrèrent le licenciement de Moyes au cours du printemps 2014.

Afin de permettre aux supporters d'oublier cette saison cauchemardesque, les dirigeants ont choisi de faire appel à Louis Van Gaal pour redonner des couleurs à ce club mythique. 

Cette nomination est intervenue dans un contexte de fin de cycle puisque le club a vu partir certains de ses cadres en fin de contrat, tels que Ferdinand (Queens Park Rangers), Vidic (Inter Milan) alors que Giggs a arrêté sa carrière professionnelle après 23 années de bons et loyaux service dans l'équipe première et est devenu l'assistant de Van Gaal. Au niveau des départs, Evra, Hernandez et Wellbeck sont allés monnayer leur talent ailleurs, laissant la place à l'entraîneur néerlandais de reconstruire un effectif digne de ce nom.

Van Gaal, auteur d'une belle Coupe du Monde 2014 à la tête des Pays-Bas avec à la clé une honorable troisième place, a pu compter sur la générosité de ses dirigeants qui ont cassé la tirelire pour attirer du beau monde afin de compenser les nombreux départs. Au total, ce sont 250 millions qui ont été dépensés. Di Maria a notamment été acheté pour la coquette somme de 75 millions d'euros au Real Madrid alors que Manchester United a également recruté l'Argentin Rojo (20 millions d'euros) l'Anglais Shaw (33 millions d'euros), le néerlandais Blind (17.5 millions d'euros), l'Espagnol Herrera (36 millions d'euros) alors que le colombien Falcao a finalement été prêté pour une année par l'AS Monaco durant les dernières heures du Mercato.

Van Gaal aura donc l'embarras du choix pour composer une équipe équilibrée et il s'avère que son secteur défensif risque de ne pas supporter la comparaison avec les innombrables talents composant le milieu de terrain et l'attaque. L'absence de Coupe d'Europe risque également de laisser certaines stars sur le banc puisque Van Gaal ne pourra pas pratiquer un turnover avec son effectif. En effet, il paraît inconcevable d'aligner simultanément Valencia, Di Maria, Mata, Van Persie, Rooney et Falcao.
Le début de la Premier League a déjà mis Van Gaal sous pression puisque son équipe a commencé son championnat par une défaite à domicile contre Swansea puis a enchaîné par deux matchs nuls en déplacement contre Sunderland et Burnley.
L'heure est donc déjà grave pour Manchester United qui a également connu une nouvelle humiliation en étant sèchement éliminé par MK Doncs, club de troisième division en Coupe de la Ligue sur le score sans appel de 4-0.