FC Barcelone 1988-1994

 

 

  

Titres remportés :

 
  • 1 Coupe des Champions : 1992
  • 1 Supercoupe d'Europe : 1992
  • 1 Coupe des Coupes : 1989
  • 4 Championnats d'Espagne : 1991, 1992, 1993 et 1994
  • 1 Coupe d'Espagne : 1990
  • 3 Supercoupes d'Espagne : 1991, 1992 et 1994

 

En résumé 

En 1988, Johan Cruyff revient à Barcelone pour devenir l'entraîneur du Barca après avoir laissé de magnifiques souvenirs aux Catalans en tant que joueur pendant 5 années de 1973 à 1978. Ce retour est une réussite puisque les Blaugranas deviendront la Dream Team en remportant notamment pour la première fois de leur histoire la Coupe des Champions ainsi que quatre titres consécutifs de Champions d'Espagne. 

Le néerlandais s'appuiera notamment sur Ronald Koeman, Guardiola et Bakero pour inculquer sa philosophie et marquer cette période particulièrement faste pour la formation catalane.  

Au mois de mai 1988, Cruyff signe un accord avec le FC Barcelone pour devenir l'entraîneur de l'équipe première à partir de la saison 1988-1989. Le club catalan est à ce moment-là dans une période difficile puisqu'il finit à la sixième place de la Liga. Les Blaugranas remportent cependant cette année-là la Coupe d'Espagne face à la Real Sociedad sur le score de 1-0.

 

Philosophie de Cruyff

A Barcelone, Cruyff reprend les principes du football total inventé par Michels qui fut son entraîneur et mentor à l'Ajax Amsterdam. L'objectif est d'avoir une équipe offensive, sachant utiliser toute la largeur et la profondeur du terrain. Dans ce système, les joueurs peuvent permuter en cours de match et doivent tous effectuer des tâches défensives et offensives. Au fil des années, Cruyff construit une équipe joueuse organisée en 4-3-3, voire même en 3-4-3. Lors de la saison 91-92, Cruyff trouve en Guardiola, alors jeune joueur issu de la Masia, la rampe de lancement du jeu catalan en le positionnant devant sa défense.

 

Coupe des Vainqueurs de Coupes à Berne

 

Lors de la saison 1988-1989, le nouvel entraîneur catalan permet à sa formation d'accrocher la deuxième place du classement derrière le Real Madrid, le rival historique.

Le parcours en Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupes est un succès puisque le FC Barcelone remporte la finale face à la Sampdoria de Gênes à Berne sur le score de 2-0. Lors de cette saison, Cruyff compte notamment sur quelques joueurs-clés tel que le gardien Zubizaretta, le défenseur central Alexanko, le milieu Amor ainsi que les attaquants Lineker et Salinas.

Onze de départ du FC Barcelone contre la Sampdoria en 1989. Crédit image : Nicolas wyss. 

 

Arrivée de Koeman et de Laudrup 

La saison 1989-1990 marque l'arrivée du Nérlandais Ronald Koeman en défense centrale et de Michael Laudrup tandis que Bakero, venu au club la saison précédente, prend de plus en plus d'importance dans l'entre-jeu. Lineker retourne pour sa part en Angleterre à Tottenham.

Cette deuxième saison de Johan Cruyff au club est un peu plus mitigée puisque la victoire en Coupe d'Espagne face au Real Madrid n'efface pas vraiment une troisième place en Championnat qui permet notamment au Real Madrid de remporter pour la cinquième fois consécutivement la Liga. Le parcours en Coupe d'Europe n'est pas franchement une réussite puisque les Catalans se font surprendre en Coupes des Coupes lors des huitièmes de finales par les Belges d'Anderlecht au match aller en Belgique (0-2) et font éliminer après leur courte victoire au match retour au Camp Nou sur le score de 2-1. 

 

Premier Championnat d'Espagne

En 1990, le Bulgare Stoichkov débarque en provenance du CSKA Sofia et la saison 1990-1991 marque la fin de règne du Real Madrid sur le Championnat puisque les Catalans finissent à la première place et possèdent même dix points d'avance sur l'Atlético Madrid. En Coupe des Coupes, les Catalans s'inclinent en finale à Rotterdam face à Manchester United sur le score de 2-1.

 

Deuxième Liga et première Coupe des Champions pour le club

La saison 1991-1992 est un triomphe pour le FC Barcelone qui remporte une nouvelle Liga avec un seul point d'avance sur le Real Madrid et deux sur l'Atlético Madrid mais surtout la première Ligue des Champions de son histoire. En championnat, tout se joue lors de la 38ème et dernière journée. Le FC Barcelone est alors deuxième du classement à un point du Real Madrid avant cette dernière journée et va profiter du faux des Madrilènes sur le terrain de Tenerife (3-2) pour finir en tête grâce à sa victoire face à l'Athletic Bilbao sur le score de 2-0.

En Coupe des Champions, les huit dernières équipes qualifiées se retrouvent pour la première fois de l'histoire de cette compétition en deux groupes de 4 équipes, la première équipe de chaque groupe étant qualifiée pour la finale. Dans son groupe, le FC Barcelone finit en tête devant le Slavia Prague, le Benfica Lisbonne et le Dynamo Kiev.

La finale face à la Sampdoria de Gênes est une revanche de la finale de Coupe des Coupes 1988-1989 remportée 2-0 par le club catalan. Ce match ne voit aucune des deux formations trouver l'ouverture durant le temps réglementaire. C'est durant la deuxième période de la prolongation que Ronald Koeman, arrière central du FC Barcelone et de l'équipe des Pays-Bas, va libérer les Catalans et offrir à son club sa première Coupe des Champions de son histoire. À la 113ème minute, le Barca obtient un coup franc à environ trente mètres des buts de Pagliuca et c'est donc Koeman, spécialiste de cet exercice, d'une frappe puissante, qui force la décision en marquant un but somptueux dans les derniers instants de cette rencontre.

Onze de départ du FC Barcelone contre la Sampdoria en 1992. Crédit image : Nicolas wyss. 

 

Troisième Liga et échec en Ligue des Champions

Lors de la saison 1992-1993, le FC Barcelone remporte une troisième Liga d'affilée avec un seul point d'avance sur l'éternel rival, le Real Madrid. Le scénario est le même que la saison précédente. A une journée de la fin, le Real Madrid est en tête et va une nouvelle fois se prendre les pieds dans le tapis lors de la dernière ronde en perdant encore une fois à Tenerife et laissant ainsi le FC Barcelone finir en tête du classement général. En Coupe d'Europe, le parcours du FC Barcelone n'est guère brillant. La Coupe des Champions est devenue la Ligue des Champions, les phases des quarts de finale et des demi-finales à élimination directe disparaissent et sont remplacées par à une phase de poules regroupant les huit dernières équipes qui restent en compétition après le tour préliminaire et les deux premiers tours. Le Barca se fait surprendre par le CSKA Moscou au deuxième tour de la compétition en perdant notamment le match retour 3-2 sur sa pelouse après avoir partagé le match nul à aller au Camp Nou.

 

Quatrième Liga d'affilée et chute brutale contre l'AC Milan

En engageant le génial brésilien Romario, le FC Barcelone a trouvé son nouvel avant-centre pour épauler Stoichkov sur le front de l'attaque pour  cette saison 1993-1994. En championnat, les Catalans réalisent une prestation époustouflante face au Real Madrid le 8 janvier 1994. Les Madrilènes perdent 5-0 avec notamment trois réussites du goleador Romario.

Malgré tout, le FC Barcelone est deuxième à quatre points du Deportivo Corogne après la vingt-sixième journée, respectivement 35 points pour le FC Barcelone et 39 points pour le Deportivo. La fin de championnat est donc délicate pour les Catalans qui finissent presque miraculeusement à la première place du classement après la dernière journée du championnat grâce à sa victoire 5-2 contre le FC Séville à domicile alors que le Deportivo La Corogne bute à domicile sur l'arrière-garde du Valence CF (0-0). Cette Liga s'est jouée à très peu de choses puisque que le Deportivo a en effet raté un penalty dans les dernières minutes de sa rencontre alors qu'une victoire l'aurait assuré d'être champion pour la première foid de son histoire.

Onze de départ du FC Barcelone contre le Real Madrid en 1994. Crédit image : Nicolas wyss.

En Ligue des Champions, le FC Barcelone passe près de la correctionnelle lots du premier en passant de justesse face au Dynamo Kiev (défaite 3-1 en Ukraine au match aller et victoire salvatrice 4-1 au Camp Nou) puis se qualifie aisément pour les demi-finales en terminant à la première place de leur groupe devant l'AS Monaco, le Spartak Moscou et Galatasaray. La place en finale se joue cette saison-là sur un seul match et les Catalans se qualifient brillamment en gagnant 3-0 contre le FC Porto.

En finale face à l'AC Milan, Daniele Massaro saisit l'occasion de se mettre en évidence et inscrit un doublé pour les Transalpins. Le FC Barcelone ne semble pas être dans un bon jour, la maîtrise du ballon étant italienne la majeure partie du temps.
La seconde mi-temps va confirmer l'impression générale de la première. Les Catalans ne savent pas comment s'y prendre et sont fébriles défensivement.

A la 47ème minute, Savicevic s'enfonce dans la
défense catalane et tente un lob astucieux qui s'en va mourir dans les filets catalans malgré la tentative désespérée de Zubizaretta. 3 à 0, le score est sans appel pour les protégés de Johan Cruyff. L'AC Milan est euphorique. Le quatrième but tombe comme un fuit mûr avec Desailly à la conclusion. Le club lombard remporte ainsi sa cinquième Ligue des Champions alors que les Catalans sont passés à côté de leur match.

Onze de départ du FC Barcelone contre l'AC Milan en 1994. Crédit image : Nicolas wyss.

 

Fin de cycle et départ de Cruyff en 1996

La défaite du Barca face à l'AC Milan marque la fin de cycle de cette génération. Les deux saisons suivantes sont vierges de titre, la formation catalane finissant à la quatrième place en championnat lors de la saison 1994-1995 et à la troisième place lors de la saison suivante. Lors de la saison 1994-1995, le Real Madrid se venge notamment du 5-0 encaissé au  Camp Nou en gagnant sur le même score au Bernabeu face aux catalans. Le goleador Romario, remplaçant lors de cette rencontre, partira quelques semaines plus tard, ne se sentant plus vraiment concerné et souhaitant retourner dans son pays natal.

Cruyff part à l'été 1996 en ayant tout de même réalisé un travail remarquable et couronné de succès pendant six années de 1988 à 1994.     

  

Feuille de match et résumé : FC Barcelone-Sampdoria de Gênes 1989

Feuille de match et résumé : FC Barcelone-Sampdoria de Gênes 1992 

Feuille de match et résumé : FC Barcelone-Real Madrid 1994

Feuille de match et résumé : AC Milan-FC Barcelone 1994

Feuille de match et résumé : Real Madrid-FC Barcelone 1995