FC Barcelone 2004-2011

 

 

 

Titres remportés :

 
  • 3 Ligues des Champions : 2006, 2009 et 2011
  • 2 Mondials des Clubs : 2009 et 2011
  • 2 Supercoupes d'Europe : 2009 et 2011
  • 5 Championnats d'Espagne : 2005, 2006, 2009, 2010 et 2011
  • 1 Coupe d'Espagne : 2009
  • 5 Supercoupes d'Espagne : 2005, 2006, 2009, 2010 et 2011

 

En résumé 

De 2004 à 2011, le FC Barcelone domine l'Europe avec notamment 3 Ligues des Champions remportées et n'est pas en reste sur le plan national avec l'obtention de 5 Championnats d'Espagne.
Franck Rijkaard, entraîneur de 2003 à 2008, permet aux Blaugranas de retrouver les sommets alors que Guardiola, son successeur, aura une période particulièrement faste de 2008 à 2011.

Pour parvenir à ses objectifs, le club catalan a investi dans un centre de formation, la Masia, qui lui a permis d'avoir un retour sur investissement avec des hommes tels que Valdès, Puyol, Xavi, Busquets, Iniesta et Messi. La politique de formation du FC Barcelone a été une des raisons des succès du club durant ces années et cela a également contribué à la réussite de la sélection espagnole qui a connu un âge d'or entre 2008 et 2012 avec deux Championnats d'Europe des Nations remportés en 2008 et 2012 ainsi que la première Coupe du Monde de son histoire en 2010.

 

Arrivée de Franck Rijkaard et de Ronaldinho en 2003

En 2003, Rijkaard devient le nouvel entraîneur du FC Barcelone avec l'appui de Johan Cruyff, joueur vedette à la fin des années 1970 au FC Barcelone et entraîneur à succès au début des années 1990 dans ce même club, auprès du président Laporta.

Rijkaard prône un style offensif s'inspirant de la méthode Cruyff tout en prenant également en considération son expérience à l'AC Milan en tant que joueur avec la rigueur tactique d'Arrigo Sacchi.
Lors de la saison 2003-2004, le Barca finit à la deuxième place du classement national derrière Valence CF alors que le Real Madrid se trouve à la quatrième place.


2004-2005 : acquisition d'Eto'o et première Liga

Lors de la saison 2004-2005, le FC Barcelone s'offre notamment les services de Deco, Giuly, Samuel Eto'o et Larsson et remporte enfin une nouvelle Liga après une attente de six ans. Il s'agit du 17ème titre pour les Catalans. Eto'o remplit son contrat en inscrivant 24 réalisations en championnat, soit une unité de moins que Diego Forlan, l'attaquant uruguayen de Villareal.

En Ligue des Champions, le Barca se fait surprendre par les Anglais de Chelsea dirigés par le Portugais Mourinho en huitièmes de finale. Après une victoire étriquée sur au Camp Nou sur le score de 2-1, les Catalans voient leurs rivaux renverser la tendance au match retour avec une victoire 4-2 des Anglais. Le début de match des Londonniens est tonitruant avec trois marqués dans les vingt premières minutes. Malgré le doublé de Ronaldinho, les Anglais se qualifient grâce au but  marqué par Terry alors que celui-ci commet une obstruction sur le gardien Valdés.
Onze de départ contre Chelsea en 2005. Crédit image : Nicolas Wyss.

 

Doublé Championnat-Ligue des Champions remportée en 2006

La saison 2005-2006 est un nouveau succès pour les Catalans en Championnat. Le duo Ronaldinho-Eto'o fonctionne à merveille alors que le Français Giuly est mis en concurrence avec un certain Léo Messi, alors jeune joueur qui commence à faire parler de lui et qui est considéré à ce moment-là comme un des plus grands espoirs du club.
Le FC Barcelone termine le championnat avec douze points d'avance sur le Real Madrid et Eto'o est le meilleur buteur du Championnat avec 26 buts inscrits alors que Ronaldinho est troisième meilleur buteur avec 17 réalisations.

Les Catalans vont réaliser un parcours parfait en Ligue des Champions en remportant le trophée grâce à une victoire 2-1 contre Arsenal à Paris. En huitièmes de finale, le Barca est opposé une nouvelle fois aux Anglais de Chelsea et cette fois-ci, les Catalans se qualifient grâce notamment à leur victoire 2-1 au match aller à Stamford Bridge. En quarts et en demi-finale, le Barca écarte difficilement Benfica et l'AC Milan. La finale de la Ligue des Champions face à Arsenal est un combat pour les Espagnols qui se voient être menés au score sur une tête rageuse de Campbell en fin de première mi-temps alors que les Anglais sont en infériorité numérique depuis l'expulsion de leur gardien Lehmann. Heureusement, en fin de match, Eto'o et Belletti forcent la décision pour offrir une deuxième Ligue des Champions aux Catalans après celle obtenue en 1992 à Wembley lors de l'épopée de la Dream Team dirigée alors par Johan Cruyff.
Onze de départ contre Arsenal en 2006. Crédit image : Nicolas Wyss.

 

Saisons blanches et départ de Franck Rijkaard

Les saisons 2006-2007 et 2007-2008 ne sont pas réussies puisque le FC Barcelone ne gagne aucun titre.

En 2006-2007, le Barca finit à la deuxième place de la Liga avec le même nombre de points que le Real Madrid alors que la saison suivante est plus compliquée avec une troisième place et 17 points de retard sur le Real Madrid alors que Thierry Henry est pourtant venu renforcer l'attaque barcelonaise.

Durant ces deux saisons, le parcours en Ligue des Champions s'arrête en huitièmes de finale en 2006-2007 contre le Liverpool FC (1-2 à aller au Camp Nou puis victoire 1-0 insuffisante au retour à Liverpool) et en demi-finale la saison suivante face à Manchester United (0-0 à domicile puis défaite 1-0 à Old Trafford). 

Ces résultats ont fragilisé la position de Franck Rijkaard qui quitte le club en 2008.

 

Arrivée de Pep Guardiola et saison 2008-2009 exceptionnelle

Pep Guardiola revient au club en 2008 en tant qu'entraîneur après avoir été un homme de base de la formation de Johan Cruyff durant la fameuse épopée de la Dream Team entre 1988 et 1994. Sa première année est tout simplement époustouflante puisqu'il rafle tous les titres possibles, à savoir le Championnat d'Espagne, la Coupe d'Espagne et la Ligue des Champions.

En Championnat, le FC Barcelone finit la saison avec 87 points, soit 9 points d'avance sur le Real Madrid avec 105 buts marqués et 35 encaissés. Le trio d'attaquants Henry-Eto'o-Messi est tout simplement irrésistible avec 19 buts pour Henry, 30 pour Eto'o et 23 pour Messi. Le match référence en championnat pour les Catalans est la victoire obtenue avec panache au Bernabeu face au Real Madrid sur le score sans appel de 6-2 en faveur des Catalans. Menés 1-0, le Barca va se sublimer, notamment par Messi et Henry qui marquent chacun un doublé.

En finale de la Coupe d'Espagne, les hommes de Guardiola disposent face de l'Athletic Bilbao sur le score de 4-1 le 13 mai 2009.

En Ligue des Champions, le Barca se qualifie relativement facilement pour les demi-finales après être sortis premiers de leur groupe et s'être débarrassés de l'Olympique Lyonnais en huitièmes de finale (1-1 à Gerland puis 5-2 au retour au Camp Nou pour les hommes de Guardiola) et du Bayern Munich en quarts de finale (victoire 4-0 à Barcelone au match aller et match nul 1-1 à Munich).

La demi-finale face à Chelsea est beaucoup plus indécise. Lors du match aller, le FC Barcelone doit se contenter du match nul sur ses terres (0-0). A Stamford Bridge, les hommes d'Hiddink ouvrent le score par Essien d'une somptueuse reprise de volée de 30 mètres et c'est finalement Iniesta qui trouvera la solution dans les ultimes secondes de la rencontre à la suite d'une attaque désespérée des Blaugranas étant dans obligation de marquer le but égalisateur pour se qualifier. C'est donc avec une certaine réussite que le Barca se retouve en finale de la Ligue des Champions à Rome face à Manchester United.

La finale de la Ligue des Champions est l'occasion pour les Catalans de gagner une troisième Ligue des Champions après celles remportées en 1992 et 2006. En marquant un but lors de chaque mi-temps par Eto'o et Messi, Guardiola rentre dans la catégorie de ceux qui ont gagné une Ligue des Champions comme joueur et comme entraîneur.
Onze de départ contre Manchester Unired en 2009. Crédit image : Nicolas Wyss.

Saison 2009-2010

En ayant réalisé le triplé Championnat-Coupe d'Espagne et Ligue des Champions, le Barca a la possibilité d'obtenir trois titres supplémentaires la saison suivante, à savoir la Supercoupe d'Espagne, la Supercoupe d'Europe ainsi que le Mondial des Clubs.

La supercoupe d'Espagne 2009 est remportée face à l'Athletic Bilbao après deux victoires, 2-1 à Bilbao le 16 août puis 3-0 au Camp Nou une semaine plus tard.

Finalement, la Supercoupe d'Europe est obtenue dans la douleur par les hommes de Pep Gardiola qui vont s'imposer 1-0 en prolongations face à Chakthar Donestsk grâce à un but salvaleur de Pedro à la 115ème minute.  

Le Mondial des Clubs est donc le sixième trophée possible pour Guardiola sur six compétitions et la finale contre les Argentins d'Estudiantes de La Plata ne va pas se passer comme espéré puisque les Argentins ouvrent le score par Boselli à la 38ème minute. En fin de match, les Blaugranas ne parviennent pas à trouver la solution et c'est presque avec la force du désespoir que Pedro, entré en jeu en début de seconde mi-temps, va égaliser à la 89ème minute avant que Messi fasse à la différence à la 110ème minute. Pour Guardiola et ses hommes, c'est un triomphe puisqu'ils réalisent un sextuplé que personne n'avait encore réussi : Championnat-Coupe nationale-Ligue des Champions- Supercoupe nationale-Supercoupe d'Europe et Mondial des Clubs.  

En championnat d'Espagne, le FC Barcelone finit pour la seconde fois d'affilée à la première place  avec un total de 99 points alors que le Real Madrid finit à 3 points des Blaugranas. Messi inscrit 34 buts alors que Thierry Henry vit ses derniers moments à Barcelone, étant régulièrement remplaçant au profit de Pedro.  

En Ligue des Champions, le FC Barcelone échoue dans sa tentative de réalisé un doublé, étant éliminé par l'Inter Milan de José Mourinho en demi-finale. Après une défaite 3-1 à Milan, les Catalans vont se casser les dents au match retour sur la tactique défensive de Mourihno qui n'hésite pas à demander à Eto'o, ancien Blaugrana, de jouer comme latéral. Le Barca ne gagne qu'un but à zéro, ce qui est insuffisant afin d'être qualifié pour la finale. 

 

2010-2011 : doublé Championnat-Ligue des Champions

La saison 2010-2011 est une nouvelle démonstration de la puissance des hommes de Guardiola. Le FC Barcelone enregistre la signature de l'attaquant David Villa en provenance de Valence alors que Thierry Henry quitte les Catalans, ne rentrant plus dans les plans de Guardiola. Le Championnat d'Espagne est remporté pour la troisième fois d'affilée avec un total de 96 points, soit 30 victoires, 6 nuls et seulement 2 défaites. Messi marque la bagatelle de 31 buts mais est néanmoins second au classement des buteurs, C. Ronaldo ayant réussi à en marquer 40 ! 

Le Real Madrid de José Mourinho, deuxième au classement général avec 92 points, ne peut que constater les dégâts. Le FC Barcelone inflige notamment un sec 5-0 à ses ennemis castillans le 29 novembre 2010 au Camp Nou, ce qui est vécu comme une humiliation pour le Real Madrid.
Onze de départ contre le Real Madrid en 2010. Crédit image : Nicolas Wyss.

En Ligue des Champions, le Barca réalise le parcours parfait en remportant le trophée pour la quatrième fois de son histoire, le troisième de puis 2006. La phase de poules n'est qu'une formalité pour Messi et ses coéquipiers qui finissent à la première place devant le FC Copenhague, Rubin Kazan et Panathinaïkos.

En huitièmes de finale, les Espagnols sont opposés à Arsenal et vont passer près de l'élimination. Lors du match aller à Londres, David Villa ouvre le score mais Arsenal trouve les ressources nécessaires pour renverser la situation grâce à deux buts inscrits par Van Persie et Archavine en fin de match. Lors de la seconde manche, les Catalans ouvrent le score par Messi dans les arrêts de jeu de la première mi-temps et sont virtuellement qualifiés. Au retour dews vestiaires, un but contre son camp de Busquets compromet sérieusement les chances de qualification du Barca. Heureusement pour eux, l'expulsion de Van Perrsie à la 56ème minute et les deux nouveaux buts inscrits par Xavi et Messi les qualifient pour les quarts de finale. En quarts de finale, les Catalans ne rencontrent pas de difficultés en atomisant les Ukrainiens du Chakhtar Donesk sur le score de 5-1. Le match retour gagné 1-0 sur un nouveau but de Messi est anecdotique.

En demi-finale, le tirage offre aux Catalans un nouveau bras de fer face au Real Madrid pour une confrontation qui s'annonce passionnante. Le match aller a lieu à Madrid et les hommes de Mourinho adoptent une stratégie agressive à la limite de la régularité. En seconde mi-temps, alors que le score est toujours de 0-0, Pepe va au contact de Dani Alves. Le latéral brésilien s'écroule et l'arbitre Wolfgang Stark n'hésite pas à brandir le carton rouge. Cet incident entraîne la chute du Real Madrid qui encaisse deux buts du virtuose Messi. Lors du match retour, le FC Barcelone gère la rencontre et se fait néanmoins peur lorsque Marcelo égalise pour le Real Madrid.

En finale, Le FC Barcelone est opposé à Manchester United. Cette affiche de rêve est attendue puisque les deux formations font partie du gotha européen. Il s'agit également de la revanche de la finale de 2009 où le Barca avait gagné 2-0 contre les Anglais avec des réussites de Samuel Eto'o et Messi.
 Les Catalans trouvent l'ouverture à la 27ème minute par Pedro.
 Peu après la demi-heure, Rooney égalise d'une belle frappe.
 En seconde mi-temps, Messi fait la différence en marquant un but qui permet à son équipe de reprendre l'avantage. À vingt minutes du terme, David Villa assure pratiquement la victoire aux Catalans avec un troisième but pour ses couleurs. Les Blaugranas gèrent la fin de match et remporte leur deuxième Ligue des Champions en l'espace de deux ans, la troisième en cinq ans.
Onze de départ contre Manchester Unired en 2011. Crédit image : Nicolas Wyss.

 

Feuille de match et résumé : Chelsea-FC Barcelone 2005

Feuille de match et résumé : FC Barcelone-Arsenal 2006

Feuille de match et résumé : Real Madrid-FC Barcelone 2009  

Feuille de match et résumé : Chelsea-FC Barcelone 2009

Feuille de match et résumé : FC Barcelone-Real Madrid 2010

Feuille de match et résumé : FC Barcelone-Manchester United 2011