RFA 1972-1974

Titres remportés :

  
  • 1 Championnat d'Europe des Nations : 1972
  • 1 Coupe du Monde : 1974

  

En résumé :

Au début des années 1970, la République Fédérale d'Allemagne domine le football mondial et réalisant le doublé Championnat d'Europe des Nations-Coupe du Monde en 1972 et 1974. Elle possède dans ses rangs plusieurs joueurs de classe mondiale tels que le gardien Maier, le libéro Beckenbauer ainsi que le buteur Gerd Müller.

L'Euro de 1972

Le Championnat d'Europe des Nations 1972 se déroule en Belgique avec uniquement quatre équipes qui sont l'Union soviétique, la Hongrie, la RFA et la Belgique.

Lors des éliminatoires pour accéder à ce Championnat d'Europe, 32 équipes sont réparties en 8 groupes. Les 8 vainqueurs de chaque groupe sont qualifiés pour des quarts de finale en matchs aller-retour et chaque vainqueur de la double confrontation est ainsi qualifié pour la phase finale.

La RFA finit en tête du groupe 8 et s'impose en quarts de finale face à l'Angleterre en s'imposant 3-1 lors du match aller à Londres et en concède le nul (0-0) lors de la seconde manche à Berlin.

Lors de la phase finale, la RFA est opposée en demi-finale face au pays organisateur, la Belgique et gagne 2-1 grâce à un doublé de leur goleador Gerd Müller.

La finale face à l'Union soviétique permet à la RFA de remporter le tournoi de la plus belle des façons sur le score sans appel de 3-0 grâce à deux nouvelles réussites de l'inévitable Gerd Müller.

Onze de départ de la RFA contre l'Union soviétique en 1972. Crédit image : Nicolas Wyss.

 

Coupe du Monde 1974

En 1974, la RFA organise la Coupe du Monde comprenant 16 équipes et gagne le tournoi au terme d'une finale de rêve contre les Pays-Bas d'un certain Johann Cruyff.

Le premier tour n'est pas une promenade de santé pour la RFA qui termine à la seconde place de son groupe après sa surprenante défaite contre ses voisins de la RDA...

Le second tour comprend deux groupes de 4 équipes et les deux vainqueurs de chaque groupe sont qualifiés pour la finale. La RFA a dans son groupe la Pologne, la Suède et la Yougoslavie. En remportant ses trois matchs, la RFA finit en tête de son groupe et se donne le droit d'affronter les Pays-Bas en finale. Le premier match de cette deuxième phase de groupes est un affrontement face à la Yougoslavie. Les Allemands s'imposent 2-0. Lors du deuxième et troisième match, les Allemands gagnent respectivement 4-2 contre la suède, 1-0 face à la Pologne.

 

Les Allemands accèdent donc en finale et sont opposés aux Pays-Bas. Il s'agit d'une finale de rêve entre les deux meilleures nations du moment emmenés par leur star respective, Franz Beckenbauer pour les Allemands et Johan Cruyff pour les Bataves. 

Dès les premières secondes du match, les Néerlandais sont en possession du ballon et parviennent à mettre en difficulté la défense germanique. Cruyff reçoit le ballon, accélère et prend de vitesse son adversaire. Il est stoppé irrégulièrement alors qu'il s'engouffre dans les seize mètres adverses. L'arbitre de la rencontre, M. Taylor, n'hésite pas. Il siffle un penalty en faveur des Pays-Bas. Neeskens le transforme. Les Pays-Bas mènent 1 à 0 après seulement deux minutes. 

Au fil des minutes, les Allemands reprennent leurs esprits et finissent par obtenir eux aussi un penalty à la suite d'une faute néerlandaise sur Hölzenbeim qui s'était engouffré dans la surface de réparation en prenant le soin d'éliminer deux adversaires. On joue la 25ème minute. Breitner égalise pour les Allemands.

A deux minutes de la mi-temps, un centre de Bonhof venu du flanc droit permet au bombardier Gerd Müller de contrôler le ballon puis de marquer de façon subtile d'une frappe croisée imparable.

Le score ne bougera plus. Les Allemands remportent leur deuxième titre mondial.

Onze de départ de la RFA contre les Pays-Bas en 1974. Crédit image : Nicolas Wyss.