Espagne 2008-2012

Titres remportés : 

  
  • 2 Championnats d'Europe des Nations : 2018 et 2012
  • 1 Coupe du Monde : 2010

  

En résumé :

L'Espagne, grande Nation du football mondial, ne comptait qu'un titre majeur, à savoir un Championnat d'Europe des Nations acquis en 1964, avant de participer à l'Euro 2008.

En 2008 , l'équipe nationale met fin à plusieurs décennies de malédiction en décrochant pour la deuxième fois de son histoire le trophée. Cette victoire donne confiance au groupe qui permet à l'Espagne de remporter deux années plus tard pour la première fois de son histoire une Coupe du Monde puis réalise la passe de trois en gagnant un nouveau Championnat d'Europe des Nations en 2012.

Échec en 2006 contre la France

Lors de la Coupe du Monde 2006, la formation de Luis Aragonés est irrésistible lors de la phase de groupes et se qualifie aisément avec trois victoires. L'équipe a fière allure avec notamment Casillas, Puyol, Xabi Alonso, Fàbregas, Xavi, Raúl, Villa et Torres.

En huitièmes de finale, l'Espagne affronte la France et va vivre une cruelle désillusion. Après avoir ouvert le score par David Villa sur penalty, les Ibériques se font rejoindre par la France peu avant la mi-temps. En fin de match, l'Espagne concède deux buts fatals, l'un de Vieira et l'autre de Zidane.

 

Euro 2008

Deux années après leur amère expérience contre la France, l'Espagne souhaite réaliser un grand tournoi et le premier tour n'est qu'une formalité pour les hommes de Luis Aragonés. L'Espagne finit en tête de son groupe avec trois victoires contre la Russie (4-1), la Suède (1-2) et la Grèce (1-2) puis rencontre l'Italie, championne du monde en titre en quarts de finale. Au terme d'un match sans but, les Espagnols se qualifient à l'issue des tirs aux buts grâce à deux arrêts d'Iker Casillas sur des tentatives de De Rossi et Di Natale.

En demi-finale face à la Russie, la Roja réalise une prestation ébouriffante en seconde mi-temps et marque à trois reprises par Xavi, Güiza et Silva avec à la clef une victoire éclatante (3-0). 

En finale contre l'Allemagne, les Espagnols ne vont pas laisser passer leur chance et Xavi, à la 33ème minute, lance Torres dans la profondeur. Alors que le défenseur Philipp Lahm semble avoir de la marge, Torres prend de vitesse le défenseur bavarois et pique astucieusement le ballon face à Lehmann pour offrir à son équipe le seul but du match et par conséquent la victoire tant attendue à ce Championnat d'Europe des Nations.

Onze de départ de l'Espagne contre l'Allemagne en 2008. Crédit image : Nicolas Wyss.

 

Coupe du Monde 2010

En 2010, l'Espagne a logiquement de grandes ambitions lors de cette Coupe du Monde en Afrique du Sud organisée pour la première fois sur le continent africain. Le match initial face à la Suisse ne se déroule pas comme prévu pour les Ibériques. Malgré une domination attendue, les Espagnols se cassent les dents sur le bloc défensif helvétique et perdent même le match sur un contre conclu par le milieu de terrain Gelson Fernandes. Heureusement, les Espagnols désormais dirigés par Del Bosque s'imposent lors de leur deuxième et troisième match face et Honduras (2-0) et au Chili (2-1), finissant à la première place de leur groupe.

La suite de leur parcours n'est pas de tout repos mais l'Espagne gagne finalement quatre fois consécutivement sur le score de 1-0 et ces résultats leur offrent donc la première Coupe du Monde de leur histoire. En huitièmes de finales, les Espagnols remportent le duel de la péninsule ibérique contre leurs voisins lusitaniens grâce à un but de David Villa à la 63ème minute, à la suite d'un service Xavi. L'attaquant affronte le gardien Eduardo et s'y reprend à deux fois pour ouvrir le score.

Lors des quarts de finale, les protégés de Del Bosque doivent en découdre avec la surprenante équipe du Paraguay qui a fini en tête de son groupe puis a éliminé le Japon aux tirs aux buts. Cette rencontre s'emballe à l'heure de jeu avec un scénario incroyable. À la 59ème minute, le Paraguay obtient un penalty qui est manqué par Cardozo. Une minute plus tard, David Villa à la lutte avec Alcaraz obtient lui aussi un penalty. Xabi Alonso le transforme mais l'arbitre le fait retirer car de nombreux joueurs sont entrés dans la surface de réparation avant le tir du Basque. La nouvelle tentative est un échec, le gardien Villar repoussant admirablement la frappe. En fin de match, les Espagnols font la différence par l'opportuniste Villa qui profite d'une frappe sur le poteau de Pedro pour marquer le but de la délivrance à l'aide des deux poteaux !

Lors des demi-finale, l'Espagne a fort à faire face à l'Allemagne. Au terme d'un match âpre, les Ibériques font la décision à la 72ème minute sur un corner tiré par le maître à jouer Xavi et repris de façon magistrale de la tête par Carles Puyol. 

La finale de la Coupe du Monde 2010 oppose l'Espagne aux Pays-Bas. Ces deux nations n'ont jamais gagné le titre mondial. Les Pays-Bas de Cruyff avaient échoué en finale en 1974 face à la République Fédérale Allemande tandis qu'il s'agit de la première participation pour l'Espagne à ce stade de la compétition. 

Les Espagnols ont battu l'Allemagne en demi-finale grâce à un but de Puyol à un quart d'heure du terme de la rencontre. Les Pays-Bas ont pour leur part pris l'ascendant sur l'Uruguay avec un match riche en buts (3 à 2) pour avoir le droit de disputer cette finale.

Dès les premières minutes, l'Espagne cherche à mettre en place sa jouerie habituelle. À la cinquième minute, un coup de Xavi trouve la tête de Ramos qui oblige Stekelenburg de réaliser un superbe arrêt. Dans la foulée, un centre tendu de Ramos est dégagé en catastrophe par un défenseur néerlandais.

Les joueurs bataves répondent avec une agressivité excessive. Après 28 minutes, De Jong donne un violent coup de pied dans la poitrine de Xabi Alonso sur un ballon aérien. L'arbitre de la rencontre est l'anglais Howard Webb qui ne donne qu'un carton jaune alors que le rouge s'imposait.

Le match devient fermé et le score est toujours nul et vierge à la mi-temps. En seconde mi-temps, les bataves manquent une superbe occasion d'ouvrir le score à l'heure de jeu. Sneijder adresse une passe lumineuse à l'attention de Robben qui s'en va affronter Casillas. Le portier madrilène repousse du pied la tentative du joueur néerlandais. Jesus Navas, fraîchement entré, trouve David Villa qui voit son tir miraculeusement contré par Heitinga.

Les deux équipes ont l'occasion d'ouvrir le score mais ne sont pas efficaces. Ramos reprend la balle de la tête sur un corner et manque de précision. Robben affole la défense espagnole et butte une nouvelle fois sur Casillas.

Le score est toujours de 0 à 0 après le temps réglementaire. Lors des prolongations, les Espagnols tentent de faire la différence. À la 109ème minute, Heitinga retient Iniesta aux vingt mètres et est logiquement expulsé pour un deuxième carton jaune. C'est finalement Iniesta qui va délivrer l'Espagne en exploitant à merveille une passe de Fabregas à la 116ème minute. L'Espagne remporte ainsi sa première Coupe du Monde.

Onze de départ de l'Espagne contre les Pays-Bas en 2010. Crédit image : Nicolas Wyss. 

 

Euro 2012

Lors de ce Championnat d'Europe des Nations disputé dans deux pays, c'est-à-dire en Pologne et Ukraine, l'Espagne est une nouvelle fois l'un des favoris de la compétition après doublé Euro 2008-Coupe du Monde 2010.

Les Ibériques sont dans le groupe C en compagnie de l'Italie, la Croatie ainsi que l'Irlande. Après un match nul inaugural (1-1) contre l'Italie, les Espagnols balaient l'Irlande sur le score de 4-0 puis gagnent dans les dernières minutes face à la Croatie (1-0).

Grâce à cette première place dans le groupe C, l'Espagne affronte la France en quart de finale et maîtrise son sujet avec à la clef une victoire 2-0 par le milieu de terrain Xabi Alonso. En demi-finale, les hommes de Del Bosque retrouve le Portugal de Cristiano Ronaldo. À l'issue d'une rencontre où aucune équipe ne trouve l'ouverture durant le temps réglementaire et lors des prolongations, l'Espagne remporte son duel lors des tirs aux buts après les tentatives avortées des lusitaniens Moutinho et Alves. 

En finale face à l'Italie, le début de match tourne rapidement en faveur des Espagnols qui sont les plus entreprenants. Au quart d'heure, sur un magnifique mouvement initié d'Iniesta, Silva parvient à placer sa tête sur un centre de Fabregas. À la 41ème minute, Xavi adresse une passe magistrale en profondeur à Jordi Alba qui s'en va ajuster Buffon. Les Espagnols mènent 2 à 0 à la pause.

En seconde mi-temps, les Italiens sont émoussés et payent leurs efforts lors de la demi-finale. Ils ont également la malchance de perdre Thiago Motta sur blessure à la 60ème minute alors qu'il vient de remplacer Montolivo. Prandelli ayant déjà fait ses trois changements, les Italiens jouent la dernière demi-heure à 10. C'est donc mission impossible pour les transalpins et les Espagnols portent l'estocade par l'intermédiaire de Torres et Mata, fraîchement entrés sur le terrain.

Onze de départ de l'Espagne contre l'Italie en 2012. Crédit image : Nicolas Wyss.