Finale de la Coupe du Monde 1998
France-Brésil : 3-0 (2-0)

 

 -     

 

12 juillet 1998. Paris, Stade de France. 80 000 spectateurs.

Arbitre : M. Said Belqola (Maroc).

Buts : 27e Zidane 1-0, 45e Zidane 2-0, 93e Petit 3-0.

Avertissements: 33e Baiano, 39e Deschamps, 48e Desailly, 56e Karembeu

Expulsion : 67e Desailly

 

Composition des équipes:

France : BarthezThuram, Desailly, Lebœuf, Lizarazu, Deschamps, PetitKarembeu (56e Boghossian), Zidane, Djorkaeff (74e Vieira), Guivarc'h (65e Dugarry).

Sélectionneur :  Aimé Jacquet.

Brésil : Taffarel, Cafú, Aldair, Baiano, Roberto Carlos, Sampaio (75e Edmundo), Dunga, Rivaldo, Leonardo (45e Denílson), Bebeto, Ronaldo

Sélectionneur : Mário Zagallo

 

L'Hexagone est en ébullition ce 12 juillet 1998. La France, pays organisateur de cette Coupe du Monde 1998, a droit à sa finale de rêve : les Bleus contre le Brésil, champion du monde en titre et quadruple vainqueur de cette compétition.

Les Bleus se sont hissés en finale au forceps en battant notamment le Paraguay 1 à 0 lors des prolongations en huitième de finale, en disposant de l'Italie aux tirs aux buts en quart et enfin en écartant difficilement la Croatie lors de la demi-finale.

Le Brésil, quant à lui, a connu moins de difficultés en huitième puis qu'il a facilement battu le Chili 4 à 1 mais a souffert en quart et en demi-finale, respectivement contre le Danemark (3-2) et les Pays-Bas (0-0, 4 à 2 aux tirs aux buts).

La France n'est pas véritablement favorite de cette finale mais elle a su se montrer conquérante au cours du tournoi, si bien que l'ensemble du pays espère un dénouement heureux.

Les premières minutes du match sont à l'avantage des Français qui ne sont pas pas paralysés par l'enjeu. Les Français se procurent des actions par Guivar'ch à deux reprises puis Djorkaeff. Les Brésiliens sont dangereux sur un corner repris de la tête mais Barthez est impérial.

A la 27ème minute, Zidane place sa tête sur un corner de Petit et ouvre le score. A la 45ème minute, Zidane devient un héros national en doublant la mise, toujours de la tête, sur un nouveau corner tiré par Djorkaeff cette fois-ci.

La deuxième mi-temps ne permet pas aux Brésiliens de sortir la tête de l'eau. Ils paraissent empruntés, ayant laissé leur génie au vestiaire. Ronaldo a pourtant une occasion mais son tir en force est magnifiquement bloqué par un Barthez en état de grâce. L'expulsion de Desailly à vingt minutes du terme ne change pas grand chose. Les Bleus tiennent leur os et ne vont plus le lâcher.

Dans les arrêts de jeu, suite à un corner brésilien, Dugarry remonte tout le terrain, donne le ballon à Vieira qui trouve Petit dans le dos de la défense brésilienne. Petit crucifie Taffarel. 3 à 0. La messe est dite. Les Français remportent pour la première fois le titre suprême. C'est l'euphorie dans tout le pays.

Crédit images : Nicolas Wyss.