Finale de la Coupe du monde 1982
Italie-RFA : 3-1 (0-0)

 

 -    

 

11 Juillet 1982. Madrid, Santiago Bernabeu. 90000 spectateurs. 

Arbitre: Arnaldo Coelho (Brésil).

Buts : 57e Rossi 1-0, 69e Tardelli 2-0, 81e Altobelli 3-0, 83e Breitner 3-1.

  

Compositions des équipes :

Italie : Zoff, Scirea, Gentile, CollovatiBergomiCabrini, OrialiTardelli, ContiGraziani (8e Altobelli, 88e Causio), Rossi.

Entraîneur : Enzo Bearzot (Italie).

RFA : Schumacher, KaltzK.-H. Förster, Stielike, B. Förster, Briegel, Dremmler (65e Hrubesch), Breitner,  Rummenigge (65e Müller), Fischer, Littbarski.

Entraîneur : Jupp Derwall (RFA).

 

La finale de la Coupe du Monde 1982 oppose la Squadra Azurra à la République Fédérale Allemande au stade Santiago Bernabeu à Madrid. Les Italiens ont battu la Pologne 2 à 0 en demi-finale avec deux buts de Paolo Rossi alors que les Allemands se sont arrachés pour venir à bout de la France aux tirs aux buts, le score étant de 3 à 3 à l'issue des prolongations. 

La première mi-temps ne permet à aucune des deux équipes de prendre l'avantage. En deuxième mi-temps, tout s'enchaîne. Oriali obtient un coup-franc intéressant dans le camp germanique. Le coup-franc est rapidement joué. Gentile, décalé sur la droite adresse un centre que reprend de la tête Paolo Rossi en véritable renard des surfaces. Rossi marque ainsi son sixième but dans cette compétition avant l'heure de jeu.

À vingt minutes du terme, sur une attaque italienne, le décalage permet à Sciera de servir Tardelli dans de bonnes conditions. Sa frappe est en déséquilibre est limpide. L'Italie fait le break.

Les Italiens sont euphoriques. Ils se permettent le luxe de marquer un troisième but. Conti, lancé dans la profondeur, réalise un crochet pour éviter un défenseur allemand et transmet le ballon à Altobelli qui enterre les derniers espoirs allemands. La réduction du score par Breitner est anecdotique. L'Italie remporte sa troisième Coupe du Monde, 44 ans après celle gagnée en 1938.

Crédit images : Nicolas Wyss.