Finale de la ligue des Champions 2001-2002
Bayer Leverkusen-Real Madrid 1-2 (1-2)

 

 - 

15 mai 2002. Hampden Park, Glasgow 51 567 spectateurs.

Arbitre : Urs Meier (Suisse)

Buts : 8e Raúl 0-1, 13e Lúcio 1-1, 45e Zidane 1-2.

Avertissements : 47e Salgado, 89e Roberto Carlos.

 

Compositions des équipes :

Bayer Leverkusen : Butt, Sebescen (65e Kirsten), Živković, Lúcio (91e Babić), Placente, Ramelow, Schneider, Ballack, Brdaric (39e Berbatov), Baştürk, Neuville.

Entraîneur: Klaus Toppmöller (Allemagne)

Real Madrid : César (68e Casillas), Salgado, Hierro, Helguera, Roberto Carlos, Makelele (73e Conceição), Figo (58e McManaman), Solari, Zidane, Raúl, Morientes.

Entraîneur: Vicente del Bosque (Espagne).

  

La finale de la Ligue des Champions 2001-2002 oppose le Real Madrid au Bayer Leverkusen. Les Espagnols sont des habitués à ce stade de la compétition puisqu'ils ont récemment gagné cette compétition (1998 et 2000). Le Bayer Leverkusen, est finaliste de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire.


L'entame du match tourne en faveur du Real Madrid qui trouve l'ouverture par Raúl dès la 8ème minute. Les Allemands réagissent de la plus belle des manières en égalisant par Lúcio cinq minutes plus tard. À la 45ème minute, Roberto Carlos adresse un centre en cloche. Zidane est à la réception de ce centre à environ vingt mètres du but allemand gardé par Butt. De façon instinctive, il réalise une reprise de volée quelque peu aérienne qui part dans la bonne direction. Butt essaie tant bien que mal d'arrêter le tir soudain de Zidane et ne peut que constater les dégâts. La frappe de Zidane est superbe et se loge sous la barre quasiment dans la lucarne du portier allemand. Ce but donne l'avantage aux Merengues juste avant le thé.



En seconde mi-temps, l'entrée du bulgare Berbatov a pour objectif de donner du sans frais à cette formation germanique. Kirsten était déjà entré à la place de Brdaric à la 38ème minute. À vingt minutes du temps réglementaire, César se blesse. Le jeune Iker Casillas le supplée, lui qui avait perdu sa place de titulaire au profit de César au cours de cette saison 2001-2002.

Les Allemands poussent en cette fin de match. Casillas réalise plusieurs arrêts de grande classe, permettant à son équipe de remporter une troisième Ligue des Champions en l'espace de quatre ans après celles remportées en 1998 contre la Juventus (1-0) et 2000 contre Valence (3-0). Zidane, quant à lui, remporte enfin sa première Ligue des Champions après deux finales perdues avec la Juventus.


Crédit images : Nicolas Wyss.