Coupe du Monde 2014

Fred, le mal-aimé
7 juin 2014

 

Du 12 juin au 13 juillet 2014, cette Coupe du Monde au Brésil sera au centre de toutes les conversations.

La sélection brésilienne a une pression énorme sur ses épaules et leurs compatriotes attendent une sixième consécration. Dans ce contexte, le sélectionneur Scolari va s'appuyer sur un avant-centre atypique qui n'a pas toujours fait l'unanimité.

Crédit photo : Tânia Rêgo/ABr - Agência BrasilCC BY. Image modifiée. 

Absent lors de la Coupe du Monde 2010 et remplaçant lors de la Copa América 2011, rien ne laissait présager que Fred aurait trois années plus tard un statut de titulaire indiscutable au sein de la sélection brésilienne pour cette Coupe du Monde 2014. Alexandre Pato avait à ce moment-là les faveurs de nombreux observateurs.

Fred, de son vrai nom, Fredirico Chaves Guedes, est né le 3 octobre 1989 à Teófilo Otoni,  ville brésilienne de l'est de l'État du Minas Gerais.

Après des débuts remarqués dans la formation d'América Mineiro basé à Belo Horizonte avec 45 buts en 51 matchs durant deux années, Fred signe en 2004 à Cruzeiro. Ce club est également basé à Belo Horizonte. De 2004 à 2005, ce joueur longiligne marque la bagatelle de 53 buts en 71 matchs. Il est alors âgé de 21 ans. L'Olympique lyonnais sort alors le chéquier et dépense 15 millions d'euros pour attirer ce jeune espoir.

Ses débuts sous le maillot lyonnais sont prometteurs et Fred inscrit 14 buts en championnat de Ligue 1 lors de la saison 2005-2006. Il est également sélectionné pour la Coupe du Monde 2006 et marque un but contre l'Australie alors qu'il était entré en cours de jeu.

La suite de sa carrière se complique. Ses prestations avec le club du président Aulas sont moins convaincantes et Fred n'est plus appelé en sélection brésilienne. Après plusieurs rebondissements, Fred résilie son contrat le 26 février 2009 le liant à l'Olympique lyonnais. Il retourne au Brésil et s'engage avec le club de Fluminense avec lequel il joue depuis ce moment-là, non sans avoir retrouvé ses sensations de goleador. 

Son retour avec la sélection brésilienne a lieu en 2011 et il participe peu de temps après à la Copa América dans la peau d'un remplaçant. En 2013, Fred finit par s'imposer en tant que l'avant-centre titulaire de la sélection, remporte la Coupe des Confédérations en terminant meilleur buteur de la compétition avec notamment en doublé en finale contre l'Espagne.

Malgré des statistiques plus que correctes en sélection brésilienne avec 17 buts en 34 apparitions, Fred ne fait pas l'unanimité et est régulièrement décrié. Fred est plus un buteur qu'un véritable génie du ballon rond. D'un point de vue technique, il ne possède pas les mêmes caractéristiques d'un Romario, Rivaldo ou Ronaldo, ses illustres prédécesseurs. Malgré toutes les critiques, Scolari, le sélectionneur brésilien qui avait amené son pays à un cinquième titre mondial en 2002, compte bien sur lui pour dynamiter les défenses adverses lors de cette Coupe du Monde 2014.

D'un autre côté, le sélectionneur brésilien n'a pas trop le choix. A l'heure actuelle, Fred semble être la meilleure alternative pour le poste d'avant-centre... Fred, meilleur buteur de la Coupe du Monde 2014, pourquoi pas?