Quarts de finale retour de la Ligue des Champions 

La Juve qualifiée sans trembler
18 avril 2017


Après sa démonstration lors du match aller et sa probante victoire 3-0 face au Barca, la Juventus avait toutes les cartes en main pour décrocher sa qualification pour les demi-finales. Le Paris Saint-Germain le pensait aussi en huitièmes de finales après sa victoire 4-0 face aux Catalans et était pourtant rentré du Camp Nou avec une fessée lors du match retour, un mémorable 6-1 qui restera dans l'histoire. 

Les Italiens étaient donc prévenus et préparés pour contenir les assauts de Neymar, Suarez et Messi. Les Blaugranas ont essayé de mettre d'entrée la Juve en difficulté. Les Italiens, expérimentés et sûrs de leur force, n'ont pas cherché à uniquement se défendre et ont également été dangereux. Plus le match avançait et plus l'exploit du FC Barcelone paraissait hypothétique. Neymar a bien tenté de mettre un peu de folie mais la défense italienne a été implacable avec des interventions claires, empêchant les Blaugranas de se procurer de grosses occasions de but.

Les Turinois sont donc arrivés à la pause un score de 0-0, obligeant les Catalans à marquer au moins 3 buts en une mi-temps pour espérer une qualification en demi-finale. Malgré l'appui du public et le talent de la formation locale, les hommes de Luis Enrique ne trouvèrent pas plus de solutions en seconde mi-temps et Buffon ne fut que rarement mis en danger si ce n'est sur des frappes non cadrées de Messi ou Neymar. 

C'est donc fort logiquement que la Juventus s'est qualifiée grâce à ce résultat de 0-0 sur la pelouse du Camp Nou. Les Bianconeri se positionnent ainsi comme de sérieux prétendants cette édition 2016-2017.

Le Real Madrid, pour sa part, a tremblé face au Bayern Munich, et a été contraint de jouer les prolongations. Lewandowski à ouvert le score pour les Allemands sur penalty en début de seconde mi-temps puis C. Ronaldo a égalisé d'une belle tête. À dix minutes du terme, le malheureux Ramos a marqué un but contre son camp et à relancé du même coup le Bayern. Ensuite, un des tournants a été l'expulsion injustifiée de Vidal pour un second carton jaune alors qu'il n'avait pas commis de faute sur un joueur madrilène. Réduits à dix, les Bavarois se sont écroulés lors des prolongations à la suite de deux nouvelles réussites de C. Ronaldo qui était à chaque fois en position de hors-jeu. Ces faits de jeu ajoutés à l'expulsion injustifiée de Vidal ont plombé les Allemands qui ont même encaissé un quatrième but anecdotique par le jeune Vazquez. 

Dans les deux autres rencontres, l'Atlético Madrid et l'AS Monaco, tous les victorieux à aller, respectivement face à Leicester (1-0) et le Borussia Dortmund (3-2) ont assuré leur qualification. Les Espagnols ont ouvert le score à Leicester par Saúl et n'ont pas été trop inquiétés malgré l'égalisation de Vardy. Les Monégasques jouant pour leur part à domicile ont eux aussi connu un excellent début de match et ont marqué à deux reprises par le jeune prodige Mbappé puis par Falcao qui est redevenu le buteur qu'il était avant sa grave blessure datant de 2014. La réduction du score de Reus n'a finalement pas eu de conséquences pour l'AS Monaco qui s'est permis le luxe de marquer un troisième but par le remplaçant Germain en fin de match alors que ce dernier était sur le terrain depuis moins de 30 secondes.