Championnat d’Espagne 1994-1995, 16ème journée
Real Madrid-FC Barcelone : 5-0 (3-0)

 

 -     

Madrid, Santiago Bernabeu (ESP). 100 000 spectateurs.

Samedi 7 janvier 1995.

Arbitre : M. Santamaria Uzqueda (ESP).

Buts: 5e Zamorano 1-0, 21e Zamorano 2-0, 39e Zamorano 3-0, 58e Luis Enrique 4-0, 70e Amavisca 5-0.

Expulsion : 44e Stoichkov.

 

Compositions des équipes

Real Madrid: Buyo; Quique Flores, HierroSanchis, Lasa, Milla, Luis Enrique, Amavisca, Laudrup, Zamorano (78e Alfonso), Raúl (64e Vázquez).

Entraîneur: Jorge Valdano (Argentine).

FC Barcelone: Busquets; Ferrer;  Koeman, Abelardo, SergiGuardiola (46e Nadal), Bakero (46e Romario), Eskuurza, Hagi, AmorStoichkov.

Entraîneur: Johan Cruyff (Pays-Bas).

 

Lors de la seizième journée du Championnat d'Espagne 1994-1995, le Real Madrid reçoit son grand rival, le FC Barcelone. Les Madrilènes sont à ce moment-là premiers au classement général et devancent le FC Barcelone de trois unités. Cette rencontre est également l'occasion pour les Castillans de se venger de la terrible déculottée subie contre ce même FC Barcelone la saison précédente (5-0 pour le Barca au Camp Nou).


Dès la cinquième minute, Laudrup qui appartenait la saison précédente au FC Barcelone lance une attaque dans le camp catalan et sert le jeune Raúl qui dévie le ballon pour Ivan Zamorano. Ce dernier arme une frappe sèche sous la transversale de Busquets permettant au Real de mener 1-0 et marque par la même occasion sa quinzième réalisation personnelle au cours de cette Liga.

À la 21ème minute, Busquets relance de façon hasardeuse. Amavisca récupère le ballon et lance Zamorano dans l'espace. L'attaquant chilien résiste au retour d'Abelardo et marque d'une subtile frappe en venant à la rencontre du portier catalan. Le Real va enfoncer le clou avant la mi-temps. Laudrup se sert de son expérience pour récupérer un ballon dans la surface adverse et servir idéalement Zamorano qui n'a quasiment plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. Le Barca prend l'eau et perd Stoichkov qui est expulsé. Les catalans rejoignent donc les vestiaires sur ce score déficitaire de 3-0.


En seconde mi-temps, Cruyff lance Romario dans le bain à la place de Bakero sans que cela ne change la tendance. Au contraire, le Real va porter l'estocade. Martin Vasquez se joue d'un défenseur catalan après avoir pénétré dans les seize mètres puis centre à destination de Zamorano qui trouve le poteau droit de Busquets. À l'affût, Luis Enrique marque le quatrième but madrilène. À vingt minutes du terme, les joueurs de la capitale amorcent une contre-attaque foudroyante permettant à ce diable de Zamorano de servir idéalement Amavisca pour le cinquième et dernier but de son équipe.

Après ce succès de prestige, Les Madrilènes auront également le bonheur de remporter ce championnat 1994-1995 alors que les Catalans ne finiront qu'â une décevante quatrième place. Quelques jours après cette déroute au Santiago Bernabeu, Romario, en conflit avec les dirigeants catalans, quittera le FC Barcelone pour rejoindre Flamengo et son Brésil natal.

Crédit image : Nicolas Wyss.