Championnat d’Espagne 1993-1994, 18ème journée
FC Barcelone-Real Madrid : 5-0 (1-0)

 

  -    

 

Samedi 8 janvier 1994. Barcelone, Camp Nou (ESP). 100 000 spectateurs.

Arbitre : M. Joaquim Urio Velazquez (ESP).

Buts: 24e Romario 1-0, 47e Koeman 2-0, 56e Romario 3-0, 81e Romario 4-0, 86e Iglesias 5-0.

 

Compositions des équipes

FC Barcelone: Zubizarreta; Koeman, Goikoetxea, FerrerGuardiola, Sergi, Nadal, Bakero (75e Iglesias), Amor, Stoichkov (47e Laudrup), Romario.

Entraîneur: Johan Cruyff (Pays-Bas).

Real Madrid: BuyoLlorente, Sanchis, Alkorta, Lasa, Milla (55e Butragueno), Michel, ProsineckiLuis Enrique, Alfonso (24e Hierro), Zamorano.

Entraîneur: Jorge Valdano (Argentine).


Le 8 janvier 1994, le FC Barcelone accueille le Real Madrid alors que le deux équipes sont respectivement deuxième et troisième du championnat espagnol. Les hommes de Johan Cruyff ont alors 25 points alors que les Castillans en ont 23. Cette rencontre va surtout permettre aux Catalans de réaliser une magnifique prestation et d'infliger à leur adversaire historique une véritable correction.

À la 24 minute, Guardiola trouve Romario dans la surface de réparation adverse qui pivote sur lui-et embarque le ballon en prenant soin de laisser Alkorta sur place puis d'ajuster Buyo d'un subtil extérieur du pied. Ce premier but valait à lui seul le déplacement et les socios du Barca auront encore l'occasion de s'enthousiasmer. En début de seconde mi-temps, Koeman frappe un coup franc de façon magistrale ne laissant aucune chance à Buyo. Alors que le plus dur est fait, les Catalans me vont pas relâcher la pression et enfoncer davantage les Madrilènes. Romario est servi à deux reprises dans des conditions idéales lui permettant de marquer deux buts supplémentaires. Le 5-0 tombe alors comme un fruit mûr. Romario affole une nouvelle fois la défense castillane et adresse une passe millimétrée entre deux adversaires qui permet à Iglesias d'inscrire la cinquième réalisation catalane. 

Ce championnat 1993-1994 verra le FC Barcelone remporter la Liga au terme d'un duel acharné avec le Deportivo Corogne où tout se jouera sur un penalty manqué des Galiciens lors des dernières secondes de l'ultime journée du championnat. En finale de la Ligue des Champions, les protégés de Johan Cruyff auront moins de réussite en étant largement battus par l'AC Milan sur le score sans appel de 4-0.

Crédit image : Nicolas Wyss.