Quart de finale retour de la Coupe d'Espagne 1996-1997
FC Barcelone-Atlético Madrid : 5-4 (0-3)

 

 -    


12 mars 1997. Stade du Camp Nou, Barcelone.
Arbitre: Gracia Redondo.
Avertissements : Popescu, Prodan, Santi.

Buts : 8e Pantić 0-1, 21e Pantić 0-2, 26e Pantić 0-3, 47e Ronaldo 1-3, 50e De la Peña 2-3, 53e Pantić 2-4, 60e Figo 3-4, 70e Ronaldo 4-4, 80e Pizzi 5-4.

Compositions des équipes :
FC Barcelone : Baia, Abelardo, Blanc (41e Stoichkov), Couto, Sergi, Guardiola, Popescu (41e Pizzi), Luis Enrique, De la Peña, Figo (88e Nadal), Ronaldo.
Entraîneur : B. Robson.

Atlético Madrid : Molina, Lopez, Santi, Prodan, Toni (55e Solozabal), Aguilera (69e Vizcaino), Bejbl, Pantić, Paunovic (74e Roberto), Kiko, Caminero.
Entraîneur : R. Antic.

 

 

En 1997, le FC Barcelone accueille l'Atlético Madrid en quart de finale retour de la Coupe d'Espagne. Cette rencontre, riche en buts, va permettre au Barca de finalement l'emporter de façon extraordinaire après avoir été à la dérive en première mi-temps.

Après le match nul du match aller (2-2), la première demi-heure des Blaugranas au Camp Nou est catastrophique. Dès la huitième minute, Baia repousse une frappe d'un joueur madrilène et Pantic, à l'affût, devance le portier portugais du Barca. À la 21ème minute, Pantic est une nouvelle fois à la conclusion d'une contre-attaque madrilène. Fernando Couto ne parvient pas à contrer la frappe de l'attaquant madrilène et Baia est une nouvelle fois battu.

Quelques minutes plus tard, Le défenseur Laurent Blanc commet l'irréparable dans sa surface après que Kiko se soit facilement débarrassé de lui. Pantic n'en demandait pas tant et inscrit sur penalty son troisième but personnel.

À la mi-temps, les Catalans sont menés 3-0 et leur situation paraît insurmontable.

Au retour des vestiaires, le Barca marque rapidement deux buts par Ronaldo et De la Peña permettant d'entrevoir un éventuel exploit. Quelques minutes après le deuxième but catalan, Pantic pense enterrer les derniers espoirs des Blaugranas en réussissant l'exploit de marquer son quatrième but personnel au cours de cette rencontre. Le Barca mené 4-2 sur sa pelouse va alors se révolter. C'est tout d'abord Figo à l'heure de jeu qui va placer une volée de toute beauté pour rallumer la flamme. À la 70ème minute, l'exploit se précise lorsque De la Peña sert Ronaldo qui embarque son défenseur direct avant de tromper le portier madrilène.

Le Camp Nou explose à dix minutes du terme de la rencontre lorsque Pizzi ajuste Molina qui avait repoussé du poing une tentative d'un défenseur catalan. 

Crédit image : Nicolas Wyss.