Finale de la Coupe de France 1988-1989
Olympique de Marseille-AS Monaco : 4-3 (2-1)

 

 -    

10 juin 1989. Parc des Princes, Paris. 44 448 spectateurs.

Arbitre : Mr Quiniou (France).
Avertissements : Di Meco, Allofs, Valéry, Petit.

Buts : 12e Papin 1-0, 22e Papin 2-0, 33e Dib 2-1, 47e Papin 3-1, 65e Allofs 4-1, 72e Dib 4-2, 88e Amoros 4-3.

Olympique de Marseille : Huard - Thys, Förster, Le Roux, Di Meco - Germain, Sauzée, Vercruysse (69e Gastien), Meyrieu (46e Eyraud) - Papin, Allofs.
Entraineur : Gili.
AS Monaco : Ettori - Valéry, Sonor, Battiston, Petit - Amoros, Puel (46e Fofana), Dib, Poullain (68e Kurbos), Hoddle - Weah.
Entraineur : Wenger

 

La finale de la Coupe de France 1989 oppose l'Olympique de Marseille à l'AS Monaco. Les Marseillais viennent de remporter le championnat de France et sont donc en course pour le doublé. Leur jeune et ambitieux président, Bernard Tapie, ne se fixe pas de limites et envisage déjà de mener l'OM vers les sommets dans la prestigieuse et lucrative Coupe des Champions.

Cette rencontre va permettre à Papin de marquer l'histoire. À la douzième minute, l'avant-centre phocéen reçoit le ballon et donne le tournis à Battiston avant de marquer d'une frappe croisée sèche laissant Etorri impuissant. Dix minutes plus tard, Papin est une nouvelle fois mis en évidence en reprenant de superbe manière de la tête un centre venu de la droite de la part d'un de ses coéquipiers.

Les Monégasques réduiront le score par Dib mais Papin est dans un grand jour et marque un troisième but alors qu'Allofs alourdit le score.

La fin de match voit les Monégasques revenir au score puisque Dib marque son second but d'un lob magistral et que Manu Amoros entretient l'espoir en marquant la troisième réalisation monégasque.

Crédit images : Nicolas Wyss.