Championnat d’Espagne 2008-2009, 34ème journée.
Real Madrid-FC Barcelone : 2-6 (1-3)

 

 -     

 

Madrid, Santiago Bernabéu (ESP). 80434 spectateurs.

samedi 2 mai 2009.

Arbitre : Undiano Mallenco (ESP)

Buts: 14e Higuaín 1-0, 17e Henry 1-1, 20e Puyol 1-2, 35e Messi 1-3, 55e Ramos 2-3, 58e Henry 2-4, 75e Messi 2-5, 83e Piqué 2-6.

Avertissements : 23e Abidal, 25e Ramos, 38e Puyol, 45e Marcelo, 75e Van der Vaart, 84e Garcia.

 

Compositions des équipes

Real Madrid: Casillas; Ramos (71e Van der Vaart), Metzelder, Cannavaro, Heinze; 'Lass' Diarra, Gago, Robben (78e Javi García), Marcelo (59e Huntelaar); Higuaín, Raúl.

Entraîneur: Juande Ramos (Espagne). 

FC Barcelone: Valdés; Alves, PuyolPiqué, Abidal; Yaya Touré (84e Busquets), Xavi, Iniesta; Messi, Henry (60e Keita), Eto'o.

Entraîneur: Pep Guardiola (Espagne).


Au printemps 2009, le FC Barcelone et le Real Madrid sont une nouvelle fois dans la lutte pour la conquête du Championnat d'Espagne. Les Madrilènes espèrent terrasser leurs rivaux en les accueillant dans leur antre pour le compte de la 34ème journée. Ce match va finalement devenir un cauchemar pour les joueurs de la capitale dépassés par la démonstration des hommes de Guardiola, alors au sommet de leur art. 

À cette époque-là, Les Madrilènes "surfent" sur la vague puisqu'ils sont sur une série positive et ce choc arrive, du moins le pensent-ils, au bon moment alors qu'ils ont à ce moment-là 4 points de retard sur leur adversaire du jour et leader du championnat.

Le début de match tourne rapidement en faveur des joueurs castillans lorsque Higuain, étrangement seul dans la surface adverse, catapulte de la tête un centre de Sergio Ramos et ouvre le score peu avant le premier quart d'heure. Nullement abattus, les Catalans réagissent dans les minutes suivantes. Messi lance Henry dans l'espace d'une subtile balle piquée et ce dernier s'en va battre Casillas.

Le Real Madrid n'a pas le temps de s'en remettre et encaisse un second but sur un coup franc qui permet à Puyol de placer un tête victorieuse. Le match devient alors complètement fou et Messi exploite une erreur de Diarra lui permettant d'aller affronter Casillas et d'ajuster un plat du pied imparable. 

En seconde mi-temps, le Real réduit le score sur un coup franc tiré par Robben et repris imparable ment de la tête par Ramos. À la 57ème minute, soit deux minutes après la réduction du score du Real Madrid, Henry est lancé en contre-attaque et devance Casillas pour inscrire son deuxième but personnel. Le FC Barcelone déroule et se permet alors d'infliger une véritable correction à son rival en marquant deux buts supplémentaires. Le cinquième but catalan est l'œuvre de Messi qui profite d'un excellent travail de Xavi alors que Piqué participe lui aussi au festival en inscrivant en deux temps le sixième but catalan. 

Après ce succès de prestige leur assurant quasiment la Liga avec 7 points d'avance à quatre journées de la fin de la saison, les Catalans finiront la saison en réalisant un incroyable triplé Ligue des Champions-Championnat d'Espagne-Coupe d'Espagne, une première pour un club espagnol.

Crédit image : Nicolas Wyss.