Quart de finale retour de la Ligue des Champions 2003-2004
AS Monaco-Real Madrid : 3-1 (1-1)

 

 

6 avril 2004. Stade Louis II. 18 000 spectateurs.

Arbitre : Pierluigi Collina (Italie).

Buts: 35e Raúl 0-1, 45e Giuly 1-1, 48e Morientes 2-1, 66e Giuly 3-1.

Avertissements : Roma, Helguera, Borja.

 

Compositions des équipes :

AS Monaco: Roma, Ibarra, Givet, Rodriguez, Évra, Plasil, Cissé, Giuly (82e El Fakiri), Rothen, Morientes (84e Adebayor), Prso (61e Nonda).
Entraîneur : Didier Deschamps.

Real Madrid: Casillas, Salgado (84e Bravo), Mejia, Helguera, Roberto Carlos, Borja (71e Solari), FigoGuti (87e Portillo), Zidane, Ronaldo, Raúl. 

Entraîneur : Carlos Queiroz.

 

 

Au printemps 2004, le tirage des quarts de la Ligue des Champions offre la possibilité à l'AS Monaco de se frotter aux "Galactiques" du Real Madrid. Le match aller a lieu au Bernabeu. Les Monégasques concèdent quatre buts mais ont le mérite de garder un espoir pour le match retour grâce à deux buts de Morientes prêté à l'AS Monaco depuis le début de la saison par le Real Madrid.
Le match retour au Stade Louis II de Monaco est un immense défi pour les hommes de Didier Deschamps qui doivent gagner par deux buts d'écart. La première mi-temps offre peu de situations favorables aux Monégasques et c'est même le Real Madrid qui ouvre le score par Raul à la 35ème.
Les Français sont à ce moment-là en très mauvaise posture pour entrevoir une éventuelle qualification. L'espoir revient soudainement possible grâce à l'égalisation de Giuly dans les minutes qui suivent.


En seconde mi-temps, l'AS Monaco doit marquer à deux reprises et n'encaisser aucun but pour se qualifier. Morientes permet aux Monégasques de croire un peu plus à l'exploit grâce à son troisième but en deux matchs et se rappeler au bon souvenir de son employeur qui le délaissait la plupart du temps sur le banc...
Les vedettes du Real Madrid n'en mènent pas large et l'impensable arrive lorsque Giuly marque le troisième but pour l'AS Monaco. Les Merengue lancent alors tous leurs atouts dans la bataille. Rien n'y fait. Les Galactiques et leurs vedettes telles que Roberto Carlos, Zidane, Beckham, Raul et Ronaldo n'iront pas plus loin dans la compétition et sont éliminés par les Monégasques qui ont fait preuve de ténacité et d'opportunisme. L'AS Monaco, équipe surprise de la compétition, éliminera ensuite en demi- finale Chelsea puis échouera en finale (0-3) contre le FC Porto de José Mourinho.

Crédit images : Nicolas Wyss.