Finale de la Ligue des Champions 2009-2010
   Bayern Munich-Inter Milan : 0-2 (0-1)

 

  

 

Samedi 22 mai 2010. 20h45. Stade Santiago Bernabeu, Madrid. 73 170 spectateurs.

Arbitre : Howard Webb (Angleterre)

Buts : 35e Milito 0-1, 70e Milito 0-2

Avertissements : 26e Demichelis, 30e Chivu, 78e Van Bommel.

 

Compositions des équipes :

Bayern Munich : Butt ; Lahm, Van Buyten, Demichelis, Badstuber; Van Bommel, Schweinsteiger, Müller, Robben, Altintop (63e Klose), Olić (74e Gomez).

Entraîneur : Louis van Gaal.

Inter Milan : Júlio César ; Maicon, Lúcio, Samuel, Chivu (68e Stanković); Zanetti, Cambiasso, Sneijder, Eto'o, Milito (92e Materazzi), Pandev (79e Muntari).

Entraîneur : José Mourinho.

 

Cet affrontement entre le Bayern et l'Inter Milan en finale de la Ligue des Champions 2009-2010 est l'occasion pour le vainqueur de réaliser un incroyable triplé Championnat-Coupe nationale-Ligue des Champions. Le Bayern Munich a l'occasion de remporter sa cinquième Ligue des Champions de son histoire, le dernier titre datant de 2001 alors que l'Inter dirigé par l'emblématique Mourinho n'a plus remporté cette épreuve depuis 45 ans et les deux titres acquis dans les années 1960.

En début de match, Le Bayern privé de Ribéry pour avoir été expulsé en demi-finale aller face à l'Olympique lyonnais, obtient un coup franc dangereux dans le camp adverse et Van Buyten voit sa reprise déviée par le bras de Maicon alors que l'arbitre ne voit pas d'irrégularité dans cette action.
L'Inter riposte par un coup franc de Sneijder difficilement repoussé par Butt. À la 35ème minute, l'Argentin Diego Milito reçoit le ballon dans de bonnes conditions, se joue de deux défenseurs bavarois et ouvre le score alors que le gardien bavarois est sorti de manière peu convaincante.

En début de seconde mi-temps, Müller rate sa tentative face au portier Neazurri alors que Robben n'arrive pas à tromper la vigilance de Julio César malgré sur une superbe frappe enroulée de son pied gauche qui se dirigeait dans la lucarne. À la 70ème minute, Milito efface habilement Van Buyten et s'offre son deuxième but personnel et ce titre à l'Inter Milan qui l'attendait depuis si longtemps.

Mourinho réalise un coup de maître avec cet incroyable triplé Championnat-Coupe-Ligue des Champions et s'en ira cependant dans les jours qui suivent au Real Madrid afin de redorer le blason de la Maison blanche alors dominé par l'hégémonie du FC Barcelone de Pep Guardiola.

Crédits images : Nicolas Wyss