Real Madrid-Atlético Madrid 2014

Huitième de finale de la coupe UEFA 1984-1985

Real Madrid – RSC Anderlecht : 6-1 (4-1)

 

24 mai 2014. Estádio da Luz, Lisbonne. 60796 spectateurs.
Arbitre : M. Kuipers (Pays-Bas)
Buts : 36e Godin 0-1, 93e Ramos 1-1, 110e Bale 2-1, 118e Marcelo 3-1, 120e C. Ronaldo 4-1,
Avertissements : 27e Raul Garcia, 27e Ramos, 45e Khedira, 53e Miranda, 72e Villa, 74e Juanfran, 86e Koke, 100e Gabi, 119e Marcelo, 120e Godin, 120e C. Ronaldo.

Compositions des équipes :
Real Madrid : Casillas, Carvajal, Varane, Ramos, Coentrao (59e Marcelo), Khedira (59 Isco), Modrić, Di Maria, Bale, C. Ronaldo, Benzema (79e Morata).
Entraîneur : Carlo Ancelotti (Italie)
Atlético Madrid : Courtois, Juanfran, Miranda, Godin, F. Luis (83e Alderweireld), Gabi, Tiago, Raul Garcia (66e Sosa), Koke, Costa (9e Lopez), Villa.
Entraîneur: Diego Simeone (Argentine).

Ce match retour de la Coupe UEFA 1994-1985 entre le Real Madrid et Anderlecht ne devait n’être qu’une formalité pour les Belges. À l’aller, Anderlecht semblait avoir fait le plus dur en gagnant 3-0 sur leur pelouse. La seconde manche représente un défi de taille pour les Madrilènes qui doivent marquer à plusieurs reprises sans laisser trop d’espaces à leur adversaire. 
Le début de match des Espagnols ne laisse pas de doutes sur leurs intentions puisqu’ils se ruent à l’attaque afin de mettre sous pression la défense bruxelloise. Dès la deuxième minute, le Real bénéficie d’un coup-franc à proximité du poteau de corner. À la réception du centre, Sanchis place une tête croisée qui laisse le portier Munaron sans réaction. Les Espagnols vont alors faire le break peu après le quart d’heure. Butragueño lance Valdano dans la profondeur. Ce dernier crochète son adversaire direct en arrivant près de la ligne de fond et centre sur Butragueño qui place sa tête en prenant à contre-pied le gardien belge et inscrit le deuxième but pour ses couleurs. On ne joue pas encore la demi-heure lorsque Butragueño, lancé subtilement dans l’intervalle, s’en va affronter Munaron. Il a alors la présence d’esprit d’adresser une passe à Valdano, idéalement placé, qui marque le troisième.
À ce moment du match, les deux formations sont à égalité parfaite sur l’ensemble des deux rencontres. Les Belges connaissent donc une demi-heure cauchemardesque mais ont le mérite de se reprendre. À la 33ème minute, les joueurs d’Anderlecht parviennent enfin à développer leur jeu et Frimann-Hansen trouve l’ouverture à la suite d’une somptueuse reprise de demi-volée qui ne laisse pas la moindre chance à Buyo d’intervenir.
En marquant ce but, les Belges se retrouvent en position de force, obligeant les Madrilènes à inscrire deux nouveaux buts pour espérer de qualifier. Les Espagnols font la moitié du chemin dès la 38ème minute à la suite d’un une-deux permettant à Butragueño de servir une nouvelle fois Valdano qui marque le quatrième. En début de seconde mi-temps, les Espagnols font la différence en marquant consécutivement deux nouveaux buts par Butragueño qui est l’un des grands artisans de cette spectaculaire remontée des Madrilènes qui se qualifient ainsi pour les quarts de finale.
Le Real Madrid gagnera cette coupe UEFA 1984-1985 en réalisant un nouvel exploit en demi-finales contre l’Inter de Milan. Battus 2-0 à San Siro, les coéquipiers de Valdano et Butragueño remportent 3-0 le match retour, s’ouvrant ainsi les portes de la finale.

Crédits images : Nicolas Wyss

Leave a comment